Newsletter
Mon compte
FR | EN
Djouman
Innover pour le développement durable en Afrique
Le développement durable: une opportunité pour l’Afrique le 01/12/15

Aujourd’hui le terme de développement durable reste pour le moins obscure et assez vague, souvent réduit à la protection de l’environnement ou à des enjeux qui se jouent en hautes sphères entre les états et les organisations internationales. L’objectif de cet article est de balayer certaines idées reçues à ce sujet et de cerner les principaux enjeux à l’échelle de l’Afrique. Il s’agit de montrer également que le développement durable est une opportunité pour l’Afrique en contribuant à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté dans les pays d’Afrique.

 

DD_mains

 

 

 

Conceptualisation du Développement Durable: rapport Bruntdland 1987

Pour faire un peu d’histoire, la notion de développement durable a été formalisée par le rapport Brundtland en 1987 lors du 1er sommet de la terre avec la définition suivante :

Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

Cette définition  est en fait la formalisation de courants de pensée et de prises de conscience qui existaient déja depuis des siècles que les ressources à notre disposition ne sont pas illimitées. Il y a même un proverbe africain cité en 1939 par Antoine de Saint-Exupéry, dans « Terre des Hommes » qui dit que « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». L’historique du développement durable, c’est aussi un enchaînement d’événements tragiques, de conférences internationales et de décisions à l’échelle mondiale qui ont notamment abouti aux discussions sur le changement climatique (Kyoto, Rio, ) et la COP21 qui se tiendra à Paris dans quelques semaines.

 

Vers une définition à la portée de tous

La définition la plus accessible du développement durable par ses 3 piliers: économique, sociétal, environnemental. D’aucun diront que le développement durable concilie ces 3 perspectives, en fait ils sont inter-dépendants et indissociables.

Le pilier économique suppose la création de valeur matérielle, de profits et s’attaque à une idée reçue encore trop courante que le développement durable s’apparente à une oeuvre de charité ou encore regrouperait des activités bénévoles qui ne sauraient exister sans dons, subventions, aides, serait uniquement donc du monde associatif ou dans la sphère publique. Alors non, le développement durable c’est chercher des modèles économiques viables et pérennes.

Le pilier sociétal, c’est tout ce qui touche à l’Homme, à la société. Ce pilier recouvre notamment l’implication des parties prenantes et les questions liées aux droits de l’Homme.

Le pilier environnemental, c’est la préservation de l’environnement mais aussi une meilleure gestion des ressources naturelles aussi bien dans les activités économiques que dans la vie quotidienne.

 

Les clichés sur le développement durable: un idéal, une réalité plutôt embêtante ou une notion qui ne parle pas en Afrique?

Le développement durable est souvent jugé comme purement idéaliste. Certes il l’est un peu car sans idéaux nul but à atteindre et on n’a plus qu’à se contenter de ce que l’on a aujourd’hui sans penser à demain. Irréalisable pour d’autres car les termes de « développement » et de « durabilité » sont antinomiques, souvent associé à la notion de décroissance. Il est embêtant voire effrayant pour d’autres car souvent associé au changement (d’attitudes et d’habitudes vers des comportements plus sobres, à une prise de responsabilité, à plus de transparence). Certains le trouvent même lassant à cause du discours moralisateur tenu par de ses plus fervents défenseurs. A présent replaçons nous dans le contexte africain: le développement durable parle peu aux africains. Il est trop éloigné de nos réalités africaines car la « pauvreté » nous empêcherait de se concentrer sur autre chose que nos besoins les plus primaires c’est-à-dire trouver de quoi manger au quotidien. De plus il serait une pure invention des pays du nord pour empêcher les pays du sud dans la pauvreté.

Bref beaucoup de clichés et surtout une vision du développement durable comme une contrainte. Pourtant le développement durable offre la possibilité à qui sait la saisir.

 

Le développement durable en Afrique émerge mais le manque d’information et de communication persiste

Pour ma part, j’ai constaté qu’il y a énormément d’initiatives et d’efforts dans le sens du développement durable dans les pays d’Afrique. Celles-ci ne sont portées pas seulement par les acteurs traditionnels -les pouvoirs publics et le monde associatif- mais aussi par des acteurs du secteur privé, par des individus lambda qui se sont juste réveillés un matin avec l’envie de changer les choses pour leur famille ou leur communauté: du petit porteur de projet aux entreprises de plus grande taille en passant par les PMEs. Ces acteurs voient le développement durable comme une opportunité pour trouver des solutions pour résoudre les problèmes concrets du terrain, qui améliorent les conditions de vie de tous et cela inclut les populations à bas revenus. Ils innovent pour trouver des solutions durables dans des secteurs stratégiques tels que l’énergie, l’eau, les déchets, l’agriculture mais aussi la santé et l’éducation; ils créent des mécanismes et modèles vertueux pour que la croissance profite à tous. Le but de ce blog est de vous les faire découvrir.

 

Crédits photo: FreeImages.com

 

Ecrire un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X

Newsletter

* indicates required