Newsletter
Mon compte
FR | EN
Djouman
Innover pour le développement durable en Afrique
Economie circulaire : de nouvelles perspectives pour l’Afrique le 21/09/17

A l’heure où l’Afrique est envahie par les déchets, la question du passage à une économie circulaire est cruciale. Nous avons choisi de faire un dossier spécial sur ce nouveau modèle de production et de consommation qui pourrait bien accélérer la transition vers un monde plus durable tant sur le plan de la préservation de l’environnement que du développement du capital humain.

 

Passage d’une économie linéaire à une économie circulaire

 

 

Commençons d’abord par définir ce concept.

Actuellement, nous vivons dans un schéma d’économie linéaire issu de la révolution industrielle : matières premières extraites > production > consommation > déchets. Ce modèle a démontré ses limites car il entraîne épuisement des ressources naturelles, détérioration de l’environnement, et surtout des tonnes de déchets dont on se sait plus quoi faire…

La consommation est poussée et soutenue par un renouvellement constant des produits et par la création de nouveaux besoins grâce au marketing. Sans compter les abus des industriels avec l’obsolescence programmée : stratégie visant à réduire la durée de vie d’un produit pour augmenter son taux de remplacement et provoquer un nouvel achat prématurément.

Les déchets s’accumulent, notamment les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), et entraînent de graves pollutions dans les pays d’Afrique. Et pour cause, certains de ces déchets proviennent d’ailleurs des pays développés !

Les conséquences ne sont pas qu’environnementales. Cette économie linéaire aggrave les inégalités sociales. Pour répondre à nos besoins en équipements électroniques (portables, tablettes,…), par exemple, l’exploitation massive des ressources naturelles s’est fortement accélérée, avec l’extraction de minerais rares dans certaines régions de l’Afrique. Ces minerais constituent désormais un enjeu stratégique, rendant ces zones minières en proie aux conflits et au travail des enfants, à l’instar des régions au nord de la République Démocratique du Congo.

 

L’ère de l’économie circulaire a sonné

Comment alors penser le développement économique en évitant ce gaspillage de ressources naturelles et d’énergie ?

Le passage à une économie circulaire pourrait bien être la réponse. En effet, l’économie circulaire est un modèle alternatif qui propose de prélever le moins de ressources possibles et qui récupère, réutilise, répare, recycle les productions.  Il s’agit d’un modèle axé sur une absence de gaspillage et une augmentation de l’intensité de l’utilisation des produits tout en diminuant les impacts environnementaux. L’économie circulaire ne se limite pas au recyclage : c’est un cycle qui englobe la production, la consommation et la gestion des déchets.

 

L’ Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie (ADEME) distingue 7 piliers  de l’économie circulaire :

  • L’approvisionnement durable ;
  • L’écoconception vise, dès la conception d’un procédé, d’un bien ou d’un service, à prendre en compte l’ensemble du cycle de vie en minimisant les impacts environnementaux ;
  • L’écologie industrielle et territoriale constitue un mode d’organisation interentreprises par des échanges de flux ou une mutualisation de besoins ;
  • La consommation responsable doit conduire l’acheteur à effectuer son choix en prenant en compte les impacts environnementaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit;
  • L’allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la réparation, à la vente, à l’achat d’occasion…;
  • Le recyclage vise à utiliser les matières premières issues de déchets.

Le système circulaire préconise également le recours aux ressources renouvelables et  la dématérialisation des services à chaque fois que cela est possible.

 

L’économie circulaire en Afrique : où en est-on ?

La démarche se structure avec la création du Réseau Africain de l’Economie Circulaire. Ce groupe d’experts de différents domaines a pour vocation de promouvoir les principes et bonnes pratiques liés à ce nouveau modèle avec pour objectif de contribuer à une société plus inclusive.

Les projets d’économie circulaire fleurissent un peu partout sur le continent. Nous vous en ferons découvrir très prochainement dans la suite de notre dossier sur l’économie circulaire.

 

Sources :

ADEME

Fondation Ellen MacArthur

 

Crédits photos : African Network For Circular Economy, ADEME

Ecrire un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire :

  1. […] Economie circulaire : de nouvelles perspectives pour l’Afrique […]

X

Newsletter

* indicates required